Petite Nyctale et Nyctale de Tengmalm
Nyctale de temgmalm

Petite Nyctale et Nyctale de Tengmalm

Avec ce blog, vous aurez compris que les hivers ne se ressemblent pas. Chaque année les opportunités changent avec des chouettes différentes, c’est vraiment l’idéal pour un photographe. L’hiver dernier, c’était très bon pour les hiboux des marais, moyen-duc et chouettes rayées.

L’hiver 2020, c’est autour des petites nyctales et Nyctales de Tengmalm que les opportunités seront les meilleurs. Mais les occasions seront aussi très bonnes avec le seul régulier de nos hiver Québécois, le Harfang des neiges.

Dans un biotop très particulier !! Habituellement, l’hiver ils se tiennent dans des aires plus ou moins ouvertes mais bordées de nombreux cèdres, pins, sapins… 

Ici, l’endroit commence par une forêt mature très aérée (qui compte un, voir deux grands ducs d’Amérique, un grand prédateur pour elles) pour finir par seulement quelques gros arbres, mais beaucoup de petits arbres, très proche les uns des autres, j’avais parfois du mal à me faufiler à l’intérieur. Mais, un point commun c’est que le milieu est dense et c’est un lieu humide, car le milieu principal, en dehors de l’hiver est la forêt dense, souvent avec un sol humide ou marécageux. Qui est certes gelé à cette période de l’année mais qui offre une richesse dans la nourriture. Milieu parfait pour leur principale source de nourritures : souris, mulots, campagnols…

J’ai concentré mes recherches le matin avant le lever du soleil, pour avoir l’occasion de les observer avec leurs dernières proies fraîchement chassées. Car, une fois le soleil levé si elles n’ont pas de proie en guise de lunch, elles dormiront, car il ne faut pas oublier qu’elles sont essentiellement nocturnes. Ma ligne de recherche sera plus accentuée dans les journées froides, tempête de neiges incluses. Car les températures très froides sont plus propices à leurs observations avec des proies, car elle thermorégule leur température avec la nourriture, plus il fait froid plus elle on besoin de nourriture !!

Voici une image de l’environnement avec une Nyctale de Tengmalm

Voici des images à différentes focales, la première à 100mm avec un petit jeu, à vous de trouver le chouette 😉 200mm, 300mm, 400mm, et 500mm et 700mm elle rentrerait plus dans le cadre.

J’utiliserai principalement mon 500mm avec ou sans multiplicateur 1.4x qui me donnera une focale de 700mm. Comme vous pouvez le constater une longue focale élimine et floute naturellement les éléments gênants, le regard est naturellement guidé vers la chouette 😉

This Post Has 2 Comments

  1. Excellent montage vidéo Philippe…. J,ai particulièrement aimé la section dans la tempête et celle de son champs ! Toutes mes plus sincères félicitations pour cette merveilleux travail !

    1. Merci beaucoup Serge, de ta part c’est très apprécié 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.